Crystal meth

Le crystal méthamphétamine est également connu sous le nom de tina, ice, glass ou crank.  Il fait partie de la classe des amphétamines. Il est un puissant stimulant qui affecte le système nerveux central et agit en libérant de la dopamine dans les régions du cerveau qui contrôlent le plaisir. Le crystal meth se présente sous forme de cristaux translucides, d’où son nom. Il est fabriqué à partir d’ingrédients tels que l’éphédrine et la pseudo-éphédrine (substances utilisées dans les médicaments décongestionnants) et diverses substances toxiques pour en augmenter la puissance, comme le diluant à peinture et l’acide sulfurique (que l’on retrouve dans les batteries d’automobiles), ou encore les insecticides. Il s’agit d’une drogue synthétisée dans des laboratoires clandestins.

Modes de consommation

Le crystal meth peut être fumé (ce qui serait le mode le plus commun pour l’instant chez les gais à Montréal), prisé (sniffé), injecté (slam), avalé ou pris par voie intra-anale.
Le temps d’action et l’intensité du high dépendent du mode de consommation et de la concentration de méthamphétamine dans le produit acheté.

Temps d’action

Avalé ou intra-anal : 15 à 20 minutes
Prisé : 5 à 10 minutes
Fumé ou injecté : 3 minutes

Durée de l’effet : 6 à 10 heures

Effets ressentis

Les effets peuvent varier en fonction de l’état physique et émotionnel, du contexte de consommation et de la qualité du produit.

Énergie, esprit plus alerte Besoin de sommeil Endurance, résistance à la fatigue Énergie sexuelle, libido
Sentiment de timidité Sociabilité Appétit Productivité, confiance en soi Concentration
– Modification de la perception du temps
– Fuite du quotidien et de la routine
– Aide à pouvoir danser des heures et des heures dans un club ou un party ou à avoir du sexe pendant des heures
– Peut faire oublier de boire, de manger, de prendre ses médicaments ou de se protéger

Effets à court terme


Température corporelle Volume des pupilles Rythme respiratoire

Acuité sensorielle Besoin sommeil Sensation de la douleur

Effets à long terme


Tension artérielle Comportements agressifs Risque de psychose

Risques de lésions cérébrales Dépendance psychologique/physique Risque de dépression

Le sexe

Puisque le crystal meth peut augmenter l’énergie, la confiance en soi et prolonger l’état d’éveil, plusieurs personnes l’utilisent dans le but de rehausser leur sexualité. En effet, le crystal meth intensifie la pulsion et l’expérience sexuelles, tout en augmentant l’euphorie et en réduisant les inhibitions. Beaucoup de personnes se sentent plus « sexy ». Pour certains, l’utilisation du crystal meth et l’exploration de différentes facettes de leur sexualité vont de pair. Ainsi, plusieurs chercheront à avoir des rapports sexuels pendant de longues périodes de temps et/ou avec différents partenaires, avoir des pratiques sexuelles plus rough, etc. Sous l’effet du crystal meth, plusieurs en viennent à dépasser leurs propres limites, celles qu’ils n’auraient jamais franchies en temps normal.

Il arrive qu’en raison de la consommation de crystal meth, la vigilance vis-à-vis de la protection, c’est-à-dire l’utilisation d’un condom, soit moins présente. De plus, comme le nombre de partenaires a tendance à être plus élevé et comme le fait d’avoir des relations sexuelles plus rough pendant des heures peuvent causer des lésions, les risques de transmission des ITSS s’en trouve augmentés.

Le crystal meth est parfois utilisé dans les clubs, les saunas, les soirées privées. Dans ce contexte, et pour différentes raisons, plusieurs ont des relations sexuelles sans condom. Aussi, d’autres drogues comme la kétamine (K), le GHB et le viagra (pour pallier la perte d’érection souvent entraînée par le crystal), sont souvent consommées avec le crystal.

La consommation du crystal (comme celle d’autres stimulants) peut entraîner des comportements répétitifs et obsessionnels. Il n’est pas rare que les personnes qui en consomment passent de nombreuses heures ou plusieurs jours sur l’internet pour chatter dans le but de trouver un partenaire sexuel ou pour regarder de la pornographie. D’autres fréquentent différents saunas ou participent à des soirées privées.

Le down (crash)

Les jours qui suivent la consommation de crystal meth peuvent être difficiles physiquement et psychologiquement. De nombreux symptômes peuvent être ressentis : anxiété, agoraphobie (peur de se retrouver dans un espace public ou au milieu d’une foule), dépression, agitation, irritabilité, impatience, paranoïa, insomnie, confusion, cauchemars, idéations suicidaires, grande fatigue, sensation de manque (craving), envie de consommer à nouveau.

L’expression bad Tuesday  vient du grand sentiment dépressif engendré dans les jours qui suivent la consommation. Pour diminuer ces effets, plusieurs personnes reprennent une autre dose de crystal. Toutefois, plus on consomme, plus le down ou le crash est important et difficile à maîtriser. Pour réduire les effets désagréables du crash, il est fortement conseillé de manger, même en l’absence de la faim, de se reposer et de boire beaucoup d’eau et de jus de fruits. Vous avez plusieurs heures de sommeil à rattraper et plusieurs repas à reprendre. Donnez à votre corps le repos et la nourriture nécessaires afin de vous permettre de reprendre les activités de la vie quotidienne.

N’oubliez pas que vous n’êtes pas seul. D’autres personnes vivent la même chose que vous et des ressources sont disponibles pour vous aider et vous soutenir.

Ressources sur la santé sexuelle et sur les drogues

monlivredelit

 

 

 

 

 

L’organisme REZO a produit Mon livre de lit, un petit livret complet sur la santé sexuelle des hommes gais et bisexuels.

L’organisme REZO a également mis en ligne sur son site Web de l’information sur :

La santé de la région anale
La santé des testicules

Plusieurs hommes gais ou bisexuels qui consomment du crystal meth consomment d’autres drogues simultanément. Connaître les effets de celles-ci peut s’avérer utile, surtout lorsqu’elles sont combinées et qu’elles peuvent avoir des interactions entre elles. Un livret de l’organisme RÉZO intitulé Alcool, drogues et milieu gai vous permettra de mieux connaitre les différentes drogues et leurs effets.

Pour mieux connaitre les amphétamines et la méthamphétamine (crystal) : un dépliant de l’Institut suisse de prévention de l’alcoolisme et autres toxicomanies.

Pour connaitre les liens entre le crystal et le VIH : un feuillet d’information de la Société canadienne du sida.